ManifesteAgirRéseauPublicitésDocumentsPrix

Texte du Manifeste

NON à la pub sexiste !

 

Quelques exemples français récents (en 2000) :
> «A-t-elle les reins solides ? Vérifiez la solidité de votre entreprise ! » (avec des images de fesses de femme - pour un serveur Minitel)
> « Il a l'argent, il a le pouvoir, il a une [voiture], il aura la femme »(pour une voiture)
> « Vous avez beau dire non, on entend oui. »(pour un chocolat, avec photo d'une mannequin nue à la peau couleur chocolat)
> « Votre fiancée va en rester bouche bée » (avec photo d'une poupée gonflable la bouche ouverte, pour un téléphone portable)
> Un chien-loup léchant une femme (publicité pour un couturier)
> «Je la lie, je la fouette, et parfois elle passe à la casserole»(pour une crème fraîche)
[Cliquez ici pour voir d'autres exemples]

Les publicitaires utilisent hors de propos l'image du corps, surtout celui de femmes, et des scènes de sexualité ou de violence. Ils les appliquent à n'importe quels produits (yaourts, voitures, etc.). Sous couvert de " création ", ils nous imposent leurs normes et leurs fantasmes.
Les publicitaires renforcent les clichés sexistes...

 ...en enfermant les femmes dans des rôles : " maman ou putain ", " femme-enfant ou salope ", " ange ou démon ", " maîtresse ou esclave ", " ménagère ou femme-objet ", etc.
 ...en montrant les femmes entre elles comme des rivales jalouses ou comme des lesbiennes exhibitionnistes
 ...en représentant les hommes comme des machos obsédés par leur puissance, des hommes-objets ou des " papas-poules "
 ...en opposant petites filles passives et garçons actifs

Ça suffit !
Non aux représentations dégradantes,
dévalorisantes ou déshumanisantes
des êtres humains et des rapports entre eux !

Non, les publicitaires n'ont pas tous les droits !
Non, le corps humain n'est ni un objet ni une marchandise.
Oui à la sexualité - dialogue de désirs entre des personnes !
Oui au respect de la personne humaine !

Nous n'achèterons pas les produits vantés par des publicités sexistes.

***


Nous, signataires de ce Manifeste, nous demandons :

1. À toutes et à tous de réagir aux publicités sexistes et de ne plus acheter les produits vantés par celles-ci. Nous répondrons à cette violence par le refus de ce que ces publicités veulent nous faire acheter.
2. Aux publicitaires et aux annonceurs de s'engager à ne pas représenter des êtres humains de manière dégradante, dévalorisante ou déshumanisante.
3. Aux médias de refuser de diffuser des publicités sexistes.
4. Aux élu-es de prendre des mesures pour faire cesser les publicités sexistes :
qu'ils enjoignent aux publicitaires, aux annonceurs et aux médias d'adopter un code de bonne conduite, élaboré en concertation avec des féministes signataires de ce Manifeste
qu'ils votent une loi antisexiste pour encadrer les pratiques publicitaires

Ce Manifeste a été lancé le 28 septembre 2000 par Florence Montreynaud, historienne, féministe, fondatrice du mouvement des Chiennes de garde et animatrice de la Meute (l'ensemble des signataires).

Si vous voulez vous joindre à nous en signant ce Manifeste, cliquez ici ou envoyez votre accord par lettre à La Meute, Maison des associations, boîte n°11, 5 rue Perrée 75003 Paris, en indiquant vos prénom, nom, profession et lieu de résidence). Ces indications seront rendues publiques.
Si vous désirez recevoir des informations sur nos actions et que vous n'avez pas d'adresse Internet, envoyez à La Meute (si vous avez une adresse en France) dix enveloppes timbrées à vos nom et adresse, et quelques timbres pour les photocopies.

Faites circuler et signer autour de vous !

Pages liées

Signer le manifeste
[Signer]

Liste des signataires
Consultez la liste des 8 382 signataires du manifeste.
[Afficher]

Autres langues
Traduction du manifeste en anglais, en espagnol et en allemand.
[Afficher]

Retour à l'accueil